La petite maison dans la prairie…

La petite maison

Hier soir conférence de Sophie Benkemoun. Au programme : bienveillance attitude, prendre conscience de l’impact de nos paroles et de nos comportements.
Ni laxiste, ni démago, ou culpabilisante, de manière lucide et enlevée, cette toubib généraliste mère de 3 garçons a su pendant 2h nourrir notre réflexion et donner quelques clefs pour apaiser les tensions familiales. Clefs que nous détenons en partie mais que nous n’utilisons peut-être pas assez, ou pas complètement… Une petite piqure de rappel n’est jamais négligeable.
Je vous confie donc quelques outils :
– le cadre. Très important. Chaque famille a son cadre ! Imaginez un carré avec ses 4 côtés :
côté 1 : la règle/interdit qui ne se discute pas ;  en gros, la loi, ce qu’on ne peut pas faire parce c’est comme ça (par ex pas de compte FB avant 13 ans…)
côté 2 : la règle non négociable : c’est à chaque famille de la fixer en fonction de ses valeurs, ses croyances, ses traditions, sa religion bref… Pour avoir suivi une session autour des relations parents/enfants, je conseillerais de lister 1 dizaine de points non négociables…  genre se laver les dents tous les matins par ex ou encore pas de maquillage avant tel âge…
côté 3 : la règle négociable ou adaptable : en fonction des circonstances, des émotions. Ex : pas de maquillage à l’école mais le we ok…
côté 4 : la règle libre qui permet à l’enfant de prendre confiance en lui, de travailler l’estime de soi etc… Evidemment ces règles là doivent être auparavant anticipées par les parents car il s’agit d’être prêt !

Une fois que vous avez le cadre et donc la Règle il y a 5 points essentiels pour que la règle fonctionne. Les 5 C.
La règle doit être :
Claire : la demande style « et tu rangeras la cuisine n’est pas précise ». Dire « les assiettes seront dans le lave vaisselle, les casseroles dans l’évier et un coup d’éponge sur la table idéal » est une demande plus compréhensible et envisageable pour l’enfant.
Connue (d’avance et répétée) : la règle ne doit pas être une surprise pour l’enfant ! « Pas de Wii en semaine ».
Cohérente : donner l’exemple, on ne déjeune pas devant la télé, mais les parents le feront de leur côté… pas évident pour les enfants. Même si parfois bien entendu les parents ont des privilèges que n’ont pas les kids.
– avec Conséquences : la règle si transgressée porte à conséquence… en rediscuter, ou punir… de manière intelligente.
Constante : c’est le plus dur à faire… Car en fonction de son humeur et des émotions un parent peut ne pas tenir la règle fixée …. et l’enfant ne l’oubliera pas ! C’est le C le plus compliqué à gérer.

D’autres phrases clefs que je retiendrais de cette soirée :
– l’enfant a le temps et n’a rien à perdre… or vous n’avez pas le temps, ce qui mène parfois au conflit ; l’idéal est de prendre ce temps !
– la maturation du cerveau chez le jeune est autour de 25 ans… Il y a donc des comportements et réactions de nos enfants que nous trouvons incompréhensibles mais en fait l’enfant ne peut juste pas avoir conscience de toutes les conséquences de ces actes… Cela n’excuse pas tout mais ne pas l’oublier.
– ne pas réduire l’enfant à ses actes. ex : l’enfant laisse toujours la porte des toilettes ouverte systématiquement, tous les jours… vous l’engueuler comme savez sans doute le faire 😉 avec le « tu ne fais jamais, c’est encore, toujours la même chose… » Aucun impact. En revanche le faire à la Fabienne Lepic genre « la poorte est ouveeeerte » sans crier mais en le rappelant de manière ferme devrait à termes aboutir à une réaction de l’affreux. Entendu d’ailleurs dans une autre formation : éviter le tu qui tue et qui blesse…
Là c’est de moi et plus de S. Benkemoun la formule « je n’aime pas quand la porte des toilettes reste ouverte, c’est moche, ça pue et vraiment ça me gêne » portera sans doute plus de fruits que la première solution… Solution 1 que j’emploie avec les crapouilles la plupart du temps je rassure tout le monde !
– savoir faire des compliments descriptifs quand l’enfant se comporte bien : absolument primordial pour l’estime de soi. A adapter bien entendu en fonction de l’âge.
– partir du positif pour aller vers une demande en évitant le Mais qui annule toute la bienveillance précédente. Exemple le fameux bulletin de notes « c’est très bien en français mon chéri (pouce levé, sourire et tout ça) mais tu es un vrai boulet en math… NON. en revanche le « c’est très bien en français mon chéri (pouce levé, sourire et tout ça) et il faudrait que tu poursuives tes efforts en math. MIEUX !
– construire sur demain : oubliez qu’hier il s’est comporté comme un goret et anticiper plutôt sur la progression possible  et attendue dans notre discours. On est toujours dans l’optique de l’estime de soi !
– on en peut pas élever des enfants sans les frustrer. Ne pas culpabiliser donc.
– dire un Non ferme car le Non mou amène à trop se justifier. Si crise, quitter la pièce.
– si vous êtes en colère, il vaut mieux se taire et encore une fois s’éloigner de l’enfant. Ce qui n’empêchera pas de revenir sur le sujet qui fâche à un moment plus propice.

Et puis un dernier conseil de ma part, soufflé par une excellente psychologue, imprimez vous l’image des 3 petits singes : celui qui n’entend pas, celui ne voit pas, celui qui ne dit rien… Pas évident c’est vrai. Ex : il ne s’est pas lavé les dents ce soir alors mais fermez les yeux « vous n’avez rien vu » ! En revanche le lendemain rester à côté de lui au brossage de dents pour lui signifier que vous n’êtes pas dupe 😉
A utiliser bien sûr avec modération… Tous les kids ici ont aussi l’image dans leur chambre.
3 petits singes
Voilà ce petit debrief à la sauce Prune. J’ai peut-être oublié certains passages mais en tout cas c’est ce que j’ai retenu pour moi ! Vous pouvez toujours liker la page

Et enfin à toutes les mamans, Caroline Ingalls n’existe pas !
A tous les papas, si certains me lisent, Charles Ingalls n’existe pas !
La petite maison dans la prairie  c’est beau mais c’est une fiction !  Seule  Nellie Oleson pourrait être réelle !

Cette entrée a été publiée dans ça m'interpelle..., en direct live, enfants, flip psycho. Placez un signet sur le permalien.

14 Responses to La petite maison dans la prairie…

  1. Kpu dit :

    Tout est dit rien a rajouter, c’est très complet malgré le fait que tu ai passé la moitié de la conférence a envoyer des textos sur ton iPhone bisous ma poule!

  2. Gaëlle dit :

    Merci bcp pour ce CR très complet! Yapuka, la théorie est toujours plus facile que la pratique…
    Cela me rassure finalement de de savoir que la famille Ingalls n’exite pas!

  3. Mamanlit dit :

    Merci beaucoup pour cet article.
    Anticiper, prévoir et faire attention.
    Surtout être en accord avec soi même (et son conjoint, ça aide).
    Bienveillance.

  4. Dominique Laumonier dit :

    Très bien résumé
    Pas toujours facile de garder son calme ……. et pourtant il faudrait !

  5. Clémence dit :

    Merci de partager ce récap’ super intéressant !

  6. merci pour ce post…très intéressant ..je sais bien que la petite maison dans la prairie n’existe pas mais cela fait du bien de le lire …

  7. Claire dit :

    Merci pour cet article ! Pratique les 5C.

    Juste une petite précision, la famille Ingalls a vraiment existé, c’est Laura Ingalls qui a écrit l’histoire de son enfance, il y a 13 volumes. Je les avais tous lus quand j’étais petite (CM1-CM2 je crois), c’était passionnant !

  8. Globaloref dit :

    La série la plus connue de la planète avec Dallas bien sur, c’était formidable pour les enfants car toujours beaucoup de moral !

  9. Martlou dit :

    Oui c’était vraiment top

  10. BIBICHE dit :

    Je ne me coucherai décidément pas la conscience tranquille ce soir … que de faux pas ai-je fait aujourd’hui et hier et encore bien plus. Évidemment j’ai en fond de musique une bonne partie de tous ces principes (merci au passage de les avoir redonné) mais quand ça chauffe à la maison, je ne dégaine pas toujours la bonne « réplique », ni la bonne attitude… pffffff c’est dur, mais j’ai espoir chaque jour de faire mieux et cela finira bien par porter ses fruits ;-))

  11. Monier dit :

    Après quelques faiblesses je reviens , merci vos conseils sont toujours agréables non pas conseils bons tuyaux bonne semaine à vous tous . Josie

  12. Merci pour les conseils car avec deux adolescents à la maison, je ne suis pas à la noce tous les jours.
    En plus des outils cités, il me semble qu’il faudrait ajouter que dans un couple les 2 personnes doivent avoir la même ligne de conduite.

  13. Not helpful, but I sent my husband to the market for ham steaks, he brought home pork chops cause they were he’s getting pork chops for christmas dinner!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *