Et j’ai regardé le ciel…

1420729342 (1)

7 janvier 2014.
Je n’ai sans doute pas le quart de la moitié  du talent de tous ceux, blogueurs, chroniqueurs dessinateurs, animateurs, journalistes qui traitent l’info de cette funeste journée.
Je n’ai sans doute pas le quart de la moitié du courage de tous ceux qui expriment leurs convictions haut et fort sur les réseaux sociaux.
Je n’ai sans doute pas le quart de la moitié de l’énergie de ceux qui combattent dès aujourd’hui les propos haineux, racistes, djadistes, islamophobes ou antireligieux qui trainent déjà sur la toile.
Mais à l’heure où certains fustigent un Dieu qui laisserait  s’installer haine et barbarie,
A l’heure où certains attisent la haine d’un Dieu contre un autre Dieu,
A l’heure où la tentation est de tomber dans le piège de l’entre soi et du « nous sommes mieux que »,
Pour une fois, je propose de prier : chacun avec ses tripes, son coeur, ses convictions, son Dieu, ses croyances, ses mots, sa vie… et envoyons quelques gouttes de lumière vers le ciel ! Parce qu’au moins on a tous le même ciel !
Ca nous fera du bien…

Cette entrée a été publiée dans c'est le moment, en direct live. Placez un signet sur le permalien.

7 Responses to Et j’ai regardé le ciel…

  1. Un prière païenne. Si quelqu’un, quelque part pouvait l’entendre…

  2. Anne-Céline dit :

    l’énergie est la même, peu importe le nom du grand patron destinataire…

  3. Cams dit :

    Je suis tellement d’accord, c’est à la fois si peu et si important ! C’est exactement ce que je me suis dit et ce que j’ai fait pendant la minute de silence de mon administration aujourd’hui…
    Merci pour ces beaux mots

  4. Priscille dit :

    Ces mots sont vraiment très jolis. Des mots que j’aurai bien aimé être capable d’écrire. Pour l’instant je reste muette et sidérée face à tout ça.

  5. mnf dit :

    Merci pour ce beau texte et merci d’avoir le courage de nous inviter à prier. Et ce n’est pas ça qui fera du bruit.

    La minute de silence a été respectée hier à la piscine, le silence était impressionnant, d’habitude à midi la musique de l’aquagym braille, les jets d’eau, les remous, les bavardages agitent l’atmosphère. C’était fort et plein de sens.

  6. castache dit :

    merci pour ce beau billet. tout à fait d’accord avec vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *