Je le savais…

Je la tente tous les ans…
Je me dis chaque année qu’ils ont grandi…
J’imagine qu’ils seront calmes et obéissants…
Je les préviens toujours dans la voiture : objectifs, lieux, parcours… qu’ils ne soient pas surpris…
Je leur dis que j’e compte sur eux et que je suis sûre qu’ils seront parfaits…
Je les implique, leur donne des petites missions pour mieux les cadrer…
Et c’est partiiiiiiiii….
Et comme tous les ans, je me dis plus jamais !!!

C’était la sortie courses de l’année avec cache-cache chez DPAM (style je me planque le nez plein de morves dans les fringues), caprices devant les ballons de baudruche chez Na, crachage chez Bocage (la honte de ma life), courir à fond la caisse dans les allées d’Okaïdi façon Formule 1, courser les pigeons  jusqu’à traverser une rue sans regarder (la peur de ma vie), bagarre dans la boulangerie pour savoir qui serait servi en premier (la haine de ma vie)… et j’en passe !
Pourtant je le savais… j’en avais déjà parlé ici… Et rien que le titre de ce post 2011 est éloquent !

Cette entrée a été publiée dans en direct live, enfants. Placez un signet sur le permalien.

12 Responses to Je le savais…

  1. Val dit :

    Tu es encore pure, c’est pour ça…

  2. audrey dit :

    faire les courses avec les 3 c’est déjà tout un périple alors j’imagine même pas avec 5. et le toys’r’us à coté du mac do dans ton article de 2011 ça m’a bien fait rire !! à chaque fois qu’on y passe (déjà je perds les 3 même si ils m’avaient promis avec leur yeux de chats pottés qu’ils resteraient près de moi) ils réclament le mac do en sortant quelque-soit l’heure même si on vient de manger. Et ce qu’ils préfèrent dans ce centre commercial c’est HetM, ils jouent à cache cache, disparaissent sous la table où sont exposés les fringues arghhh ….
    Comme je suis seule j’en profite pour me faire des balades à vélo à un bon rythme (petit bonheur), je suis passé en face du parc à la tyrolienne j’ai pensé à toi !

  3. sabine dit :

    LES MEMES! et je me fais avoir aussi 😉

  4. Petite Pasteque dit :

    OMG!
    J’adore le comm de Val 🙂

    Je trouve ça plutôt cool de conserver sa fraîcheur : on se demande parfois comment on ferait sans!

    Des bises fruitees 😉

  5. Pépette dit :

    Oh quel courage! Rien qu’avec 3, il faut des nerfs de fer, alors 5 j’imagine même pas … C’est comme les accouchements, sur le moment tu te dis qu’on ne t’y reprendras jamais et puis, finalement tu remets ça 😉

  6. vanessa dit :

    Mais qu’est ce qu’on est naïve quand même , en même temps heureusement sinon on ne pourrait jamais continuer , persévérer , encore et encore se dire que cette fois c’est la bonne ^_^

  7. Estelle dit :

    En fait, on garde toujours espoir qu’entre deux expériences, les enfants écoutent, grandissent, comprennent, deviennent raisonnables… tu parles ! Régulièrement, je tente des trucs « incroyables » qui loupent encore : comme allez avec eux acheter un gateau et croire qu’ils seront capables de ne pas coller leur langue ou leur nez contre la vitrine de la patisserie, ha mais non, ça c’est trop dur, ils n’y arrivent toujours pas !

  8. Virginie dit :

    Ouhhh je compatis!
    La plus belle honte de ma vie, je l’ai vécue grâce à un enfant qui n’est pas le mien… Heureusement parce que je crois que les fureurs de l’enfer se seraient déchaînées sur l’enfant en question s’il avait été ma chair et mon sang…
    Courses rapides avec une copine et ses moufflets… Le dit-moufflet échappe à la surveillance de sa mère ( jusque là, rien que de très ordinaire)… Le silence aurait du nous alerter…
    Il avait trouvé le décor printemps très joli, et surtout les tubes de peinture ACRYLIQUE bien à son goût. Ni une ni deux, je t’ouvre les tubes, je t’en tartouille le décor, les murs du magasin, les fringues en expo, et mes lardons à moi, qui ne bougeaient pas… médusés…1ère honte!
    2ème honte: pas un mot d’excuse, pas un p’tit coup de main pour nettoyer, pas un p’tit numéro de téléphone au cas où il faudrait faire une déclaration à l’assurance: RIEN/NADA/ZERO…

    Et il était tout seul… Alors, oui je compatis! 🙂

  9. Déjà avec 1, je trouve que le shopping est un vrai calvaire… alors avec 3… il faut être une guerrière…! 😉

  10. Elvine dit :

    Je suis morte de rire, ça fait du bien de se dire qu’on est pas seules!!!! Moi aussi, je retente l’expérience, peut-être pour vérifier s’ils ont grandi et à chaque fois, c’est l’échec…course-poursuite entre les rayons, fringues qui tombent, partie de cache-cache dans les cabines, le refus d’essayer les fringues qu’on leur propose, les regards noirs des vendeuses, la mine compatissante des autres mères, la mine offusquée des autres qui se disent que vraiment, tu as loupé ton éducation et puis ça se finit toujours par des pleurs, la punition qui tombe et l’ingratitude des enfants qui n’ont absolument rien à faire de tout l’argent (et l’énergie!) que tu as dépensé!!!!! tu crois que lorsque ce sera fini, on regrettera ce temps béni?!!!!!!!

  11. 123+2 dit :

    J’espere au moins que tu as acheté des bottes et pas des sandales pour l’été !..
    Moi j’achète sans eux … Sauf que pour les filles ça commence à pas être facile … Alors on va faire du shopping entre filles … Mais ça n’a rien à voir avec des courses avec 5 petits à enchainer !!! Meme si parfois c’est looonnngggg !!!

  12. Pingback : Cinq ans...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *