Jeux de rue intemporels …

Ils auront tous fait ça !
Eviter les traits par terre,
Sauter à cloche pied sur les pavés,
Tourner dix fois autour du lampadaire,
Se concentrer fort pour ne faire qu’une dalle sur deux,
Marcher en équilibre sur le trottoir le long des voitures,
Et paf se prendre le rétro ! Toujours à hauteur des petits hommes ces saletés !
Depuis ce matin, contrat rempli ! 5/5

Cette entrée a été publiée dans en direct live, enfants. Placez un signet sur le permalien.

9 Responses to Jeux de rue intemporels …

  1. cécile dit :

    pardon de rire 🙂 mais arnica en granules est là pour ça! c’est trop bien de sauter à cloche pieds, sauter des dalles etc, qu’il continue!

  2. vanessa dit :

    Je rigole mais c’est pas bien ^^ Charlotte tourne autour des lampadaire aussi , fait le funambule sur le trottoir , mais a encore des difficultés avec le cloche pied 😉

  3. Claire dit :

    hé hé hé… on ne devrait pas rire de voir nos petits se faire mal mais comme ça, c’est trop drôle !

  4. Nathalie dit :

    Mince ! Je souris mais suis tellement désolée en même temps… j’espère que le plus dur est passé.

  5. Isa dit :

    Hi Hi Hi!
    On n’en est qu’à 1 sur 2 (normal, Ferdinand ne marche pas encore), mais qu’est-ce que ça m’avait fait rire quand c’est arrivé à Jacques!
    Ouuuuuh, la mauvaise mère…

  6. Teawithmilk dit :

    Contrat rempli ici……régulièrement……

  7. Doloquica dit :

    Moi, je crois que seule ma grande a échappé à l’attaque sauvage du rétro sadique ! Donc j’en suis à 2/4 mais la dernière n’a que 6 mois, je peux encore augmenter mon score (mère indigne !).

  8. Anne dit :

    Ouille ça fait mal! C’est ma hantise quand Lucile marche sur le rebord du trottoir…

  9. Patricia dit :

    Ouille, ça doit faire mal.
    En commençant à lire, je me suis dit : oh mais ça, il m’arrive encore de le faire, moi aussi. Compter les voitures de telle couleur, éviter de marcher sur les traits des pavés du trottoir, etc. J’évite le cloche-pieds, parce que j’aime bien rester discrète 😉
    En revanche, je n’embrasse pas les rétros… même s’il m’arrive parfois d’éviter de justesse celui du bus quand je l’attends à mon arrêt.
    Arnica ou Contre-coups de l’Abbé Perdrigeon et hop, c’est reparti !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *