La faille…

J’en croise régulièrement…
Elles sont toujours là partout, impeccables, avec leurs bambins, goûters et tutti…
Elles sont culpabilisantes ces filles qui n’oublieront jamais que ce jour là justement il y a sortie au Louvre pour l’aîné, sport pour l’un, ping-pong pour l’autre et j’en passe…
Elles sont impeccables et leurs enfants aussi… surtout ce matin, jour de photo… Elles n’auront pas zappé c’est sûr !
Si vous parlez avec elles tout va toujours bien : les enfants sont gentils et obéissants, bien sûr ils se lavent les dents sans qu’on leur dise, ils se couchent dans la seconde, n’ont pas de problèmes à l’école, ne se disputent pas trop, mettent la table sans rechigner, ils sont tellement mignons… et en plus ils mangent de TOUT !
Et le pire c’est que ces filles là peuvent être sympas, serviables et souriantes…
Alors comme je suis une fouine, je cherche la faille… Il doit bien y en avoir une hein ?

Cette entrée a été publiée dans en direct live. Placez un signet sur le permalien.

25 Responses to La faille…

  1. Cécile dit :

    Elles sont en conflit avec leur BM, elles fument et leur libido est à 0

    tout à fait d’accord avec toi… je pense que c’est plutôt de ce côté là sans la clop !!!

  2. Anne-Sophie dit :

    Ce sont les babysitters et sont payées pour ne rien oublier…!

    Rhoo tu crois ?

  3. pat dit :

    A mon avis, la faille est simple : il y a ce qu’elles disent et ce qui se passe réellement chez elle. A voir si tu les crois sur parole. Ou pas 🙂
    un peu de fouttoir et beaucoup d’amour c’est peut être aussi bien que la discipline militaire aussi parfois 🙂
    Je n’ai pas le plaisir de te connaitre autrement que via ton blog (et ton passage aux Maternelles) mais moi ce que j’en dis, c’est que tu n’as rien à leur envier, tu as l’air d’être une super maman !!! Bon OK tu as oublié la sortie au Louvre mais ton loulou est parti avec son pique nique et son petit sac, c’est le principal non 😉

    j’aime bien le foutoir et beaucoup d’amour…

  4. Elles sont sous E.P.O…. ou sous prozac ! 😉
    Tu sais, j’ai appris à regarder derrière l’écran de fumée parfumée. Cela ne veut rien dire. Comme les couples « parfaits » qui ne feraient jamais de rougnougnou de temps en temps.
    Je ne dis pas que ces femmes ne sont pas aimables, mais je pense tout simplement que cette attitude traduit certainement une façon de se protéger du regard des autres. Un peur maladroite d’avouer que l’on est comme tout le monde, gaffeuse, tête en l’air, fatiguée parfois et énervée par une broutille.
    Rentre dans toutes ces familles impeccables, et, effectivement, tu y trouveras une Brie ou l’un de ses amies très drôles. (D’ailleurs, Desperate Housewife, c’est terminé, et je suis en peine !)
    Bonne journée,
    Nathalie

    Un prozac et ça repart…

  5. kpu dit :

    Moi aussi je suis du genre à culpabiliser lorsque je regarde les autres mères…
    Je connaissais d’ailleurs un couple parfait, enfants parfaits tjrs super bien habillés et coiffés. Elle au top de la mode et lui, la beau gosse attitude…
    Ils viennent de divorcer…
    Je suis plutôt du genre à essayer de trouver des copines qui ont les mêmes pb de que moi pour pouvoir « partager », ça fait un bien fou de se sentir « comme les autres ». D’ailleurs on partage déjà pas mal de turcs en commun non?

    Beaucoup d’amour, c’est l’essentiel.

    Faut qu’on se refasse un diner de filles à propos..
    Balance moi des dates !!
    Je t’embrasse ma petite imparfaite!!

    En fait ce qu’on ne peut pas faire avec ses filles là c’est partager… dommage ! Où pas !

  6. Sophie dit :

    moi c’est ma belle-soeur qui est comme ça…avant, j’appréhendais chaque rencontre car absolument TOUT est parfait chez elle et elle n’hésite pas à le proclamer… du genre à te faire culpabiliser sur tout… mais avec le temps, je me suis rendue compte que c’est loin d’être le cas et aussi que je ne suis pas la seule à être agacée par cette perfection !
    moi, j’aime être imparfaite, j’aime mes amies imparfaites et on aime partager nos imperfections !

  7. Roz dit :

    Dans la mesure où personne n’est parfait sur terre, elles ne peuvent être parfaites et il y a une faille mais que tu ne peux pas forcément voir. C’est le syndrôme Versailles : tout va bien en façade dans ce que tu vois mais il y a des choses que tu réussis bien mieux qu’elles mais tu ne sais pas encore lesqueslles. A partir du moment où l’on a craqué une fois en public et été secourue, on est mieux à même de se dire qu’on n’est pas parfaite mais qu’on fait certaines choses bien. Rassure toi, j’ai un énorme complexe d’infériorité vis à vis de certaines personnes mais je survis car je sais que je fais certaines choses mieux que d’autres. Bon, je file, Petitedernière a encore vidé ma boîte de thé par terre… Mais je suis la meilleure maman pour elle et la meilleure épouse pour mon héros, et c’est lui qui l’a dit!

  8. charlotte dit :

    Alors moi au risque de me faire huer, je crois que je fais partie des mères agaçante :))
    J’adore bien fringuer mes enfants et franchement pas qu’avec des marques hors de prix, je suis la reine de la récup’, des soldes et d’Ebay, je prends vachement de plaisir à organiser des mercredi atelier de cuisine & bidouille en tout genre, j’adore préparer les anniv de mes poulettes et leur concocter un thème particulier qui va de la carte d’invit’ en passant par le gâteau, je suis la reine des alertes Iphone, et de l’agenda familial… Pourtant je ne me sens ABSOLUMENT pas une maman parfaite, loin de là et heureusement j’ai envie de dire!!!
    Et même si j’ai l’impression d’embêter personne, après tout chacun élève ses enfants comme il le veut non? je me prends régulièrement des réflexions d’autres mamans sur la manière dont j’habille mes enfants (hannn tu lui mets ça pour aller à l’école, mais t’as pas peur qu’elle abime ? euh bah non les fringues c’est pour être utilisées non ? Sur ce que je fais le mercredi avec elles ou avec leurs copines et le must c’est lors des goûters d’anniv où j’ai eu parfois quelques perles !
    Très sincèrement, ça me passe à 100 mille, de toute façon j’ai l’impression que quoi qu’on fasse on est toujours jugée & critiquée.
    Hey pssst Caro, la faille elle n’est pas très difficile à trouver, suffit juste de remonter un peu dans le temps… Et de vouloir pour ses enfants, ce que l’on a pas eu petite !….

  9. alameresi dit :

    Moi je suis très imparfaite et j’aime, j’aime les imperfections ! Après tout c’est ce qui nous rend si attachants non?

    Ces mères là sont des mères très imparfaites à mon goût, pas d’autodérision, d’humour, de laisser aller, de hasard ni d’imprévu, bref ce qui fait un peu la vie aussi !

    Et puis ma belle-sœur fait à première vue partie de celle-là sauf que quand tu la connais tu sais qu’elle frappe ses gosses, les menace régulièrement de les abandonner…Alors la façade de perfection j’y crois très peu !

  10. charlotte dit :

    hummmm bonjour les clichés!……

  11. stephix dit :

    aïe, quand je lis ton descriptif de ce que tu penses des mamans parfaites et de leurs enfants parfaits, je m’y retrouve aussi, alors que je ne suis pas du tout parfaite. Je pense qu’il faut arrêter d’avoir des impressions! Et ne pas regarder ces mamans d’un mauvais oeil. Si tu veux une faille, si ça te rassure ou te fait du bien, oui c’est évident que tu vas en trouver. Elle ne fait peut-être que des pâtes à ses enfants au lieu de bons légumes. Elle pue des pieds, elle ne fait pas souvent l’amour, elle n’a pas d’amis…Mais est-ce bien utile de chercher cela? Pourquoi ne pas se rapprocher d’elle plutôt? Surtout si elle est gentille et aimable (oui parce que les péteuses ça ne fait pas trop envie) Ces personnes là sont en général super bien organisées, et c’est sûrement ça leur point fort. On peut les envier mais ça ne sert à rien, chacune fait comme elle peut. Moi je ne suis pas la reine de l’organisation, mais quand j’ai des rdv ils s’impriment dans mon crâne plein de trous, et je ne les oublie pas. Par contre j’ai aucune mémoire sur ce que j’ai mangé la veille ou sur des infos que j’ai entendues. J’habille aussi très bien mes enfants, sans forcément des marques, mais avec ce qu’on me donne ou que je trouve en promo ou sur ebay. Comme Charlotte! Parce que j’aime ça, je les trouve encore plus beaux et ça me fait du bien! Je suis fière d’eux. Et je n’ai pas peur des lessives, même si c’est un peu un esclavage mais tant pis. En te lisant je réalise que certaines personnes peuvent se tromper sur moi, et ça me ferait mal que cela soit vrai. On a toutes des imperfections, et on doit toutes vivre avec. Si on a envie d’avoir une apparence potable, ce n’est qd même pas un péché je pense. En tout cas, je n’ai pas de préjugés sur les mamans qui déposent leur gosse en sweat et jogging. Je pourrais penser qu’elles sont laisser aller, mais je préfère croire qu’elles en profitent pour jogger un peu, et tant mieux. Et tant pis si ce n’est pas le cas. ça ne m’empêcherait pas de lier amitié si nous avions des choses en commun. Donc arrêtons de nous comparer, et aimons nous telles que nous sommes! Et si d’autres peuvent nous motiver à nous améliorer, c’est super! mais il ne faut pas culpabiliser si on y arrive pas!

  12. Val dit :

    Oui, il y a une faille : CE SONT DES MENTEUEUEUEUEUSES !!!!!!!!!!!

  13. Vive l’imperfection ! C’est comme les « cons », on est toujours le parfait de quelqu’un et l’imparfait d’un autre…L’essentiel c’est de se sentir à sa place, non ? J’aime bien quand mes enfants détectent une de mes failles et se moquent (gentiment) de moi. Ils sont très reconnaissants de voir que nous aussi nous faisons des erreurs (parfois énormes, même, ouais !)

    100% ok avec toi !

  14. Prune dit :

    A toutes celles que j’ai blessées voilà ce que je réponds : je n’ai aucun préjugé et je trouve ces femmes plutôt sympas en général et beaucoup sont des copines… et puis je dois moi aussi passer pour la mère parfaite pour d’autres…
    juste je me dis mais comment font-elles ?
    Et quand je cherche la faille c’est plutôt pour rire… mon billet n’est pas méchant et s’il est perçu comme tel ce n’était pas le but…
    Moi aussi j’aime que mes enfants soient nets… je n’y arrive pas forcément tous les jours car quand il y a un grain de sable dans la machine… on fait comme on peut ! Et vive la vie !

  15. pamplelune dit :

    hihi t’inquiètes, je comprend ce que tu veux dire… ton billet m’a fait rire.

    Je suis assez fière d' »essayer » d’être une mère parfaite parce que je sais que je n’y arriverai jamais mais que c’est ce que je souhaite à ma fille, une mère parfaite (mais bon hein elle va se contenter de ce qu’elle a…). Et puis c ‘est ma façon de faire au mieux…
    Et moi le matin en sortant de garde après 28h sans dormir personnellement j’ai le regard lourd, le poil pas brillant et le sourire grinçant… perfect je te dis!

    je te lis car j’aime ton humour et c’est l’humour que j’ai vu dans ton billet comme d’habitude!
    🙂

    Merci ! 😉

  16. Oh là là, ce billet attire les commentaires ! J’ai beaucoup aimé que les Mamans qui se reconnaissaient ou avaient l’impression de se reconnaître par touches prennent la parole, et elles l’on fait avec beaucoup de gentillesse. Je pense finalement que si nous nous connaissions dans la vraie vie, nous aimerions bien prendre un petit café ensemble !
    Allez, des bises à toutes !
    Bonne soirée,
    Nathalie

    Merci de ce gentil com d’une fidèle lectrice. @ Très vite

  17. Lola dit :

    Toutes les mères n’ont pas les mêmes priorités dans leur vie et avec leurs enfants.
    Pour les miens, uniforme à l’école la semaine alors le weekend, s’ils veulent un t-shirt vert avec un short rouge et des chaussettes bleues, banco ! Même si j’aimerais bien de temps en temps avoir des gravures de mode moi aussi…
    Par contre, j’aime bien qu’à 4 ans, ils se relèvent pour se brosser les dents s’ils ont oublié.
    Je ne vois pas de mère parfaite ou non mais des femmes avec une hiérarchisation différentes des choses.

  18. Anne dit :

    La faille… une dose de manque d’humour et un soupçon de susceptibilité?
    Mais qu’est ce que j’aimerais être une mère parfaite!!! (surtout que je manque déjà pas mal d’auto dérision!!!)

  19. Nat Mimo dit :

    J’en ai eu une, une mère parfaite, dans mon entourage. Enfants super bien élevés, tout beaux, tout ça tout ça. Je l’enviais. Un peu.
    La faille ? Elle était très malheureuse, et elle essayait de se réparer, comme ça, en étant juste parfaite en tout.

    Mais dans le dedans d’elle-même, oui oui, là où on ne peut pas se cacher, là où les pensées noires se cachent… elle ne se sentait pas du tout parfaite, elle ne se trouvait pas à la hauteur. Jamais.

    Alors, c’est vrai, pour l’extérieur, elles paraissent parfaites. Sans être des menteuses. Leurs enfants se brossent les dents sans demander. Ils ont des anniversaires de dingue, ils grandissent avec beaucoup d’amour aussi (oh le cliché de la mère parfaite qui n’aurait aucun humour, mais lol quoi, si je puis me permettre), dans une maison super bien rangée. Ils ont toujours le sac de piscine le jour de la piscine. Quand c’est photo de classe, ils sont allés chez le coiffeur l’avant-veille. Et leur pantalon préféré (même si le pantalon, on le voit pas sur la photo). Ils ne vont pas à la cantine le jeudi, parce que le jeudi c’est carottes, et ils n’aiment pas les carottes.
    Leurs rideaux sont assortis à leur taie d’oreiller. Et au tapis de leur salle d’eau.

    Oui. Et parfois, ils ne comprennent que trop tard le prix de toute cette perfection. Parce que leur maman, un matin, tellement sure de ne pas être à la hauteur, en prend juste ce qu’il faut, de hauteur, pour accrocher une corde dans le garage, et mettre fin à sa quête de perfection.

    Ne jugez pas les mamans parfaites. Elles existent. Il en est surement de très heureuses, qui ont juste hérité du génome de l’organisation. Il en est d’autres qui essaie de se réparer. Et qui parfois n’y arrivent pas.

    Je comprends du coup que ce sujet vous touche. Être parfait cache parfois de profondes blessures il faut être vigilant… Et la volonté de perfection nous bouffe. Comme pour tout il faut trouver la juste mesure.
    Et comme j’y crois, je mettrai votre amie et sa famille dans mes prières.

  20. Patricia dit :

    Oh! Mais c est tout moi la!!! 😉

  21. Mélanie dit :

    Salut équipière de cham ;-)))

    Tu vois, la famille heureuse et sans problème que tu sembles voir à travers ces femmes, c’était moi gamine…

    Ne jamais se fier aux apparences trop parfaites ! Pour moi, c’était une grande misère affective, ma sœur te dirai que nous avons été logées nourries blanchies… et pourtant, quelle image d’une famille idéale, soudée et pleine de bonheur à l’extérieur !!

    je pars du principe que j’aime ma fille profondément, que je le lui dis, lui montre, la valorise, cherche le meilleure en elle, je suis autant que possible attentive a ses besoins, je la comble par tous les langages d’amour, c’est bien la l’essentiel!

    Bises, soyons un peu indulgent avec nous même…

    Mel

  22. fanny dit :

    héhéhé ! moi aussi ton billet m’a bien fait rire, et aussi certaines réactions !!
    parfois les com’ c’est vraiment à mourir de rire !

    pour le louvre, t’as été un vrai chef !

  23. Cavati dit :

    moi je suis comme toi loin de ces mamans parfaites.
    Il y a peut être une faille ou elles sont tout simplement + organisées ou on moins d’enfants ou un mari souvent à la maison qui les aide enfin bref il doit y avoir quelque chose de différent par rapport à chez nous!

    C’est vrai que des fois ça agace j’ essais des fois d’y arriver mais bien sûr j’oublie toujours quelque chose!!!

    On les aura un jour on les aura!

  24. Sophie dit :

    suis très émue par certains des billets que j’ai lu…
    j’essaye de faire taire la petite voix de la culpabilité parce que je viens de leur hurler dessus il y a 5 min, parce qu’au diner ce soir il n’y avait pas de légumes…mais après tout, on fait toutes de notre mieux.
    alors vive les mamans! et je boirais bien un petit verre avec vous toutes aussi!:)

    bonne soirée 🙂

  25. stephix dit :

    mais putain les filles, vous n’avez pas envie qu’on s’organise une énooooooorme rencontre? à force d’échanger comme ça, on aimerait bien faire connaissance en chair et en os!!! non?
    Suis très touchée de cette histoire citée par Nat Mimo.
    ça rejoint du coup ce que je disais qu’il vaut mieux se rapprocher de ces mamans qui peut être (ou pas du tout) cachent une souffrance et pourraient bien finir par se pendre à force d’être inatteignables et sans vraies amies pour se confier. Et comme je sais plus qui disait dans les commentaire aussi, on est tous la parfaite de l’une et l’imparfaite d’une autre. Donc finies les comparaisons, finies les envies et les jalousies, et finie la culpabilité. Soyons juste nous-mêmes et soyons potes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *