Le stand…

Il y a le stand super organisé : tréteaux, planches, tables, caisses…
Des cartons de vêtements triés par genre, tailles, saison…
Des caisses étiquetées : garçon 3 mois, filles 2 ans…
Un lieu net clair précis avec des prix affichés et même parfois des habits pliés repassés sans une tâche et des jouets emballés nickel chrome…
Et puis il y a mon stand : le foutoir !
Une planche avec un amoncellement de vêtements, garçons, filles, jumeaux, jumelles, été, hiver, naissance, 3, 6, 12,18 mois, 2 ans… il y a même quelques fringues 8 ans qui trainent… on se demande pourquoi, une chaussure sans sa jumelle difficile à vendre…
Et il y a moi : mais oui bien sûr Madame j’ai du 18 mois garçon… cherchez c’est par là avec le geste bien vague qui va avec…
Pourtant je passe pour une fille organisée… ça ne se voit pas quand je fais une braderie… Mais j’ai bien vendu.
Merci à mes copines Anne-So et Véro d’avoir partagé ce foutoir avec moi.
Au fait Véro fait des meubles en carton sympas : click!

Cette entrée a été publiée dans greluche. Placez un signet sur le permalien.

5 Responses to Le stand…

  1. teawithmilk dit :

    je suis tellement bordélique que j’ai toujours pas franchi le pas de mettre de cote tout ce qui pourrait faire l’objet d’une braderie…mais j’y pense…
    avec le temps…..

  2. Je me demande si un certain foutoir n’est pas le mieux. A dire vrai, j’ai essayé l’organisation tiptop au carré de mon stand et j’ai eu l’impresson que les gens n’osaient pas demander les prix de peur que ce ne soit trop cher…Ce qui n’était pas le cas, mon objectif premier étant de vider mes placards.
    J’ai quand même vendu la moitié de mon stock…

  3. verena dit :

    j’ai toujours essayé de trier bien proprement selon taille, saison etc… et puis je tombe sur les vêtements « marqué 4 ans mais taille plutôt 2 ans » etc … Et là j’ai tjrs abandonné…

  4. vanessa dit :

    Le pas trop rangé c’est bien aussi parce que sinon certaines personnes n’osent même pas s’approcher de peur d’y mettre du bazard ^^ il en faut pour tous les gouts !

  5. Bibiche dit :

    Je n’achète pas de vêtements sur les braderies et d’une manière générale très rarement des vêtements « d’occasion ». En revanche, en dépôt vente comme je l’ai récemment découvert dans ma ville de banlieue, je me sens plus à l’aise, moins « attendue », quant à me débarrasser des vêtements des petits : pour l’instant je n’y pense même pas !
    Bravo pour cette belle vente !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *