Le progrès qui tue…

On dit souvent, à juste titre, que la naissance d’un enfant c’est la fin de la tranquillité…
Nuits agitées, journées morcelées, fatigues, caprices, colères, petites maladies, bref ça occupe !
Pourtant, il y a pour moi un progrès essentiel de l’enfant qui signe définitivement le début de la fin…
Expérimenté depuis samedi matin 6h45 parce qu’une autre crapule l’avait sortie de son lit : Jo atteint les poignées de portes… Oh P……. !

Cette entrée a été publiée dans enfants, Jo. Placez un signet sur le permalien.

6 Responses to Le progrès qui tue…

  1. KPU dit :

    Tu as intérêt à bien ferme ta porte d’entrée à clef.
    Vive le lavage des mains dans les chiottes, vive le vidage des placards de la cuisine… Bisous !

  2. Valérie dit :

    Oui. C’est la loose, on est d’accord… Pfff quand je pense à toutes ces étapes marquantes qui m’attendent à nouveau, j’ai juste envie d’aller me recoucher tiens!

  3. cécile dit :

    et apprendre à monter et descendre les escaliers….

  4. Claire dit :

    oups… bon courage en effet !

  5. nath46 dit :

    Et voilà ! une étape essentielle pour elle, un poil galère pour toi…n’est-ce pas ?
    Ma cousine a eu une petite 5ème il y a 6 mois, elle a toujours bien dormi, n’est jamais malade, mange bien et ne fait pas de colère : si ! c’est vrai !!!!
    Je crois qu’elle a une de ces CHANCES !!!!!!!

  6. teawithmilk dit :

    oh P…..! en effet. Courage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *