Arte et la fessée…

Je crois que le pire de tout mardi soir sur la Suède et la fessée, ce fut la fin du reportage avec ma copine Edwige Antier et son « et maman elle te donne des fessées ? » comme si elle ne pouvait pas s’adresser directement à la maman…
Quelle violence verbale à l’égard de la mère assise juste à côté… Merci Edwige… tout en finesse et psychologie…
Finalement, je me demande si ce n’est pas elle la plus violente…

Cette entrée a été publiée dans coup de gueule, enfants, flip psycho. Placez un signet sur le permalien.

16 Responses to Arte et la fessée…

  1. marionnette dit :

    Complètement d’accord!!!! Totalement affligeant!
    Et cette façon de s’adresser à l’enfant en humiliant la mère de la sorte, ça m’a fait des noeuds à l’estomac… (je n’avais qu’à pas piocher dans les rocher Suchard devant la tv) 😉

    :dot: comme toi des noeuds à l’estomac… et puis quelle image de la mère devant son enfant… piégeant !

  2. Isa dit :

    Chère Edwige… C’est peut-être elle qui n’en a pas reçu assez?!

    :dot:bien dit ! et tac !

  3. coline dit :

    C’est dans la mouvance qui consiste à charger les parents pour un oui ou pour un non. IL FAUT PAS SE LAISSER FAIRE!!!

    :dot: REVOLUTION !

  4. Anouch dit :

    On a déjà parlé d’elle non? Ne culpabilisez pas, elle a deux filles, élevées pour l’essentiel par « du personnel »…
    A part ça, ce thema sur la fessée m’a beaucoup intéressée et interpellée (et culpabilisée…).
    Pour moi le pire c’est la confusion entre « no violence, no fessée » et enfants-rois; là on va dans le mur!

    :dot: oui mais culpabilisant donc mauvaise soirée pour moi…

  5. Marjolaine dit :

    Je n’ai pas vu cette émission: dommage!

    :dot: en même temps si ça te culpabilise ensuite… vaut mieux ne pas l’avoir vue !

  6. Sophie dit :

    je n’ai pas vu ce reportage, volontairement car le sujet m’enerve! Evidemment que la fessée n’est pas une solution, maintenant de là à le diaboliser, et à montrer les parents comme des tortionnaires, faut pas exagérer!

    bizzz

    :dot: comme tu dis, faut pas exagérer… comme si on pouvait adorer donner des fessées…

  7. CatherineC dit :

    totalement d’accord; ceci dit la petite table ronde 100% mecs avec de belles idées toutes faites sur la manière de gérer UN enfant qui refuse de mettre ses chaussures…ça m’a fait bien marrer aussi…zont qu’a en gérer 4 ou 5 à l’heure du bain et du diner, tous seuls, on verra si la main ne les démange pas de temps en temps (ce qui ne veut pas dire que j’assume les fessées…juste que les recettes y’a qu’a faire ci et ca, c’est caractéristique des mecs..)

    :dot: bien dit ! na !

  8. cecile dit :

    Zut, pas vue l’émission, mais de manière générale, je ne suis pas super copine avec Edwige… pour autant le jour où j’ai décidé que je ne donnerais plus de fessées lorsque notre aîné de 2 ans a dit « meme pas mal » , je me suis sentie vraiment mieux.

    :dot: même si je pense que la fessée n’est pas la solution… elle permet parfois de stopper la crise à un moment ou l’enfant ne sait lui même plus comment s’en sortir… en tout cas c’est le cas avec le numéro 1 chez nous qui attend presque une réponse « active »…

  9. Anne dit :

    Oh là là, merci pour ton billet!!! Moi aussi énervée ET culpabilisée!!! Moi aussi je lui laisserais bien mes twins un week end à Madame Parfaite (mais ça risquerait de lui faire sauter le lifting!).
    En attendant ce reportage m’a (trop) fait réfléchir sur l’éducation en général (même sans fessée ou presque, certains cris sont bien plus violents!)… et c’est pas toujours bon pour le moral de se poser des questions!!!

    :dot: Oui elle est très forte pour faire culpabiliser celle là et donc je pense que c’est une très mauvaise thérapeute. On en résout pas les problèmes en culpabilisant les parents, drôle de méthode Mme Antier…

  10. Doloqui dit :

    Je n’ai pas vu le reportage mais je ne suis pas super copine non plus avec Edwige…
    Moi non plus je ne suis pas spécialement fière de moi quand je donne une fessée ou une gifle (pire à mes yeux) à mes enfants alors que je leur enseigne qu’on ne doit pas recourir à la violence… mais en même temps, parfois c’est la seule issue sur le moment et je ne crois pas que mes enfants soient traumatisés.
    J’ai moi même été élevée à la fessée (enfin pas trop souvent, faut pas exagérer) et ça ne m’empêche pas d’adorer mon papa « fesseur » et je ne crois pas être particulièrement traumatisée par mon enfance !

    :dot: comme si on pouvait être adepte de la fessée… même si j’en donne parfois je ne suis pas une adepte… on n’est jamais tout noir… ou tout blanc d’ailleurs comme Mme Antier qui se permet de faire la morale à tout le monde alors qu’elle n’a pas élevé ses enfants…

  11. 123+2 dit :

    Nous on aime la fée C …
    Sans blague, quand tu en as 5 qui ne font pas ce que tu dis, et 2ou3 qui risquent le passage aux urgences pour cause d’excitation qui monte, qui monte, qui monte … Y’a des jours où tu ne sais pas faire autrement … Ça ne fait pas plaisir pour autant, mais parfois ça calme …
    L’important c’est qu’on les aime, ils nous aiment, et on se fait plus de câlins que de fessées finalement !

    :dot: comme tu dis, je pense qu’il y a plus de câlins que de fessées…

  12. nath46 dit :

    Je ris en voyant ton dessin ! Hier soir, formation IPEF justement sur l’autorité !… passionnant …
    Effectivement, on sent que pour certain, la fessée est banie du voca. Pourtant, il y a fessée et fessée.
    Celle qui devient systématique est mauvaise, mais une petite fessée quand l’enfant ne veut rien entendre n’est pas la fin du monde non plus !
    Il ne faut pas que cela devienne un mode éducatif mais enfin, pas de drame à faire là-dessus ! n’est-ce pas ?
    🙂

  13. mnf dit :

    et que celui qui n’a jamais fessé etc etc…..

  14. Valérie dit :

    Pas vu et visiblement à éviter… La culpabilité est un sport de compèt ici, je vais pas en remettre une couche! Je ne connais pas non plus cette chère madame Edwige (est-ce qu’elle sait qu’elle porte un nom de la chouette d’Harry Potter déjà? ) mais pareil, je vais peut-être pas pousser plus loin…
    Allez, au lit, ça vaudra mieux ^^

  15. mère de poussinots dit :

    point de vue différent…de l’autre côté de l’océan…ici la fessée ça n’existe pratiquement plus. Et je ne dis pas ça pour contre-dire ou pour dire qu’on est mieux, c’est juste que je ne crois pas que ça fasse partie de l’arsenal de discipline et ce serait très très très mal vu de l’utiliser. Nous ne sommes pas de meilleurs parents ni des pires et je ne pense pas que l’on fasse de pires ou de meilleurs enfants. Il y a un livre (un des seuls livres que j’ai lu car non culpabilisant) écrit par l’hôpital des enfants de Ste-Justine (Montréal) sur la discipline qui est super intéressant. Et qui donne des trucs, des points de vue, des idées…je pense que je me sentirais tellement mal de taper mon enfant(et j’ai bien compris que vous ne les battez pas) que ce serait bien pire que de gérer la maison en surplus d’énergie. Et quand ça veut exploser…Allez hop dehors…à -20degré dans la neige ça refroidit des ardeurs!!!!

  16. anita dit :

    Juste un petit témoignage, enfant j’ai été souvent battue par mon père ( des branlées comme on disait). Ce qui m’en reste? De la haine, de la rancoeur et un énorme manque de confiance en moi. Mais mon père a été encore plus battu et humilié voire abusé, donc pour lui, il nous a épargné…
    Ma fille n’a que 22 mois, et après une claque donné par le grand – père de ma fille à son petit-fils; j’ai pris conscience que je ferai tout pour ne jamais frapper ma fille. Dés fois, j’ai une colère énorme qui monte, il m’arrive de lui crier dessus ( et je n’en suis vraiment pas fière) mais lever la main sur ce petit être immature, en construction qui ne PEUT PAS SE DEFENDRE c’est atroce pour moi. Je reproduirai encore ce cycle de la violence qui m’a fait tant souffrir. Alors, comme beaucoup, je cherche, je tatonne mais je crois très fort en le dialogue, l’écoute et…passer le relais quand vraiment c’est trop dur. Et de l’amour toujours, quoi que l’enfant fasses, qu’il n’en doute jamais. J’aime ma fille pour ce qu’elle est, pas pour ce que j’ai envie qu’elle soit.
    Je ne dis pas que c’est facile tous les jours mais…..ça vaut le coup!!!
    Bon courage à tous et toutes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *